Guéridon aux satyres du duc Maximilien-Emmanuel en Bavière

Guéridon aux satyres du Duc Maximilien-Emmanuel en Bavière

(Munich, 1849 – Feldafing, 1893)

 

France, dernier quart du XVIIIe siècle, vers 1790.

Chêne, bronze patiné et doré et marbre vert de mer.

H. 78 cm. (30 ¾ in.) ; D. 58 cm. (23 in.)

Marque et numéro d’inventaire : H.M.E., surmonté d’une couronne fermée, marque au feu visible sous le plateau du guéridon et signifiant « Herzog Max Emmanuel », inventaire du duc Maximilien-Emmanuel en Bavière; 1071, numéro d’inventaire manuscrit à l’encre noire, visible sur une petite étiquette trapézoïdale de couleur beige collée sous le plateau du guéridon.

Provenance : collection du duc Maximilien-Emmanuel en Bavière (Munich, 1849 – Feldafing, 1893), très certainement au château de Biederstein, à Munich, ancienne résidence d’été de sa grand-mère la reine douairière Caroline Friederike Wilhelmine von Baden (1776- 1841), seconde femme de l’Electeur Max IV Joseph devenu en 1806 roi de Bavière sous le nom de Maximilien Ier, dont le duc avait hérité en 1888 ; ancienne collection Boni de Castellane et Anna Gould, au Palais Rose, à Paris, puis au château du Marais, dans l’Essonne.

Inventaire: Etat descriptif et estimatif des meubles, sièges, objets d’art […] garnissant le Palais Rose, établi à Paris vers 1961 par Mes Laurin et Ader: « n. 2016 Guéridon tripode en bronze doré, à décor de masques de faunes, de rinceaux et de branchages et d’amours. Epoque Directoire prisé 4,000 francs ».

Bibliographie comparative : Alexandre Benois, « La collection de M. Utheman à St. Pétersbourg », Starye gody, avril 1908, p. 188 ; Jean Messelet, Musée Nissim de Camondo, Paris, 1936, p. 35, cat. 134 ; Nadine Gasc et Gérard Mabille, Le musée Nissim de Camondo, Paris, 1991, p. 63 ; Jacques Dubarry de Lassale, Utilisation des marbres, Paris, 2005, p. 150, n. 47 ; Sylvie Legrand-Rossi, Le mobilier du musée Nissim de Camondo, Dijon, 2012, p. 142-143, cat. 52.

Bibliographie concernant la marque H.M.E.: Hans Ottomeyer, Zopf – und Biedermeiermöbel. Katalog der Möbelsammlung des Münchner Stadtmuseums, Munich, 1991, cat. S. 229.